Naguib Mahfouz, Ecrivain égyptien

A lire

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des...
AFRONOWhttp://www.afronow.com
afronow.com milite pour l'émergence d'un leadership noir. Toutes les contributions (articles, photos, vidéos, commentaires,suggestions) sont les bienvenues. Notre souhait est de réunir le maximum de personnes autour de notre projet. Vous pouvez nous contacter par mail : redaction(at)afronow.com




Prix Nobel de littérature 1988

Biographie Naguib Mahfouz

Issu de la bourgeoisie modeste, Naguib Mahfouz suit des études de philosophie et rédige dès l’âge de 17 ans des essais pour des revues littéraires dans les années 1930. Il publie son premier roman en 1939, et tente de restituer l’histoire de l’Egypte à l’époque pharaonique mais il échoue à cause de la Seconde Guerre mondiale. Il traite finalement de l’histoire contemporaine du Caire dans ‘Passage des miracles’ (1947) et ‘Vienne la nuit’ (1949). Sa trilogie, achevée en 1956-1957, est reconnue tardivement en raison du contexte politique. il décide de se remettre à la fiction et son roman ‘Les Fils de la Médina’ est publié en feuilletons dans le quotidien Al-Ahram. Sa contestation politique lui attire la censure. Cependant, il occupe de nombreux postes au sein des institutions culturelles et entretient un rythme extrêmement productif, à raison d’un roman par an. On lui doit ‘Dérives sur le Nil’ (1966), ‘Miramar’, (1967), ‘Le Voleur et les chiens’ (1961) ou encore ‘La Quête’ (1965). Ses grands romans réalistes sont adaptés au cinéma. Il reçoit le prix Nobel en 1988. Mais il demeure la cible des islamistes : il est victime d’un attentat en 1994. Le 16 juillet 2006, entre à l’hôpital de la Police du Caire pour une insuffisance rénale et une pneumonie. Il succombe d’une hémorragie à l’âge de 94 ans. Naguib Mahfouz, figure de proue de la littérature égyptienne, a toujours soutenu ses idées avec un courage et une sagesse remarquables.

- Advertisement -
- Advertisement -

Articles récents

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s Coffee Creations. Le natif de...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des États-Unis afin de déterminer les...

Etats Unis: Mellody Hobson promue co-CEO de Ariel Investments et devient l’actionnaire majoritaire de la firme

Après avoir démontré un sens aigu des affaires et un leadership remarquable chez Ariel Investments L.L.C, depuis près de 30 ans, Mellody Hobson est...

Ronke Bamisedun, CEO and fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency (Nigéria)

A seulement 31 ans, Ronke Bamisedun est la PDG et fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency, une firme de relations publiques basée à Lagos et...
- Advertisement -

Articles similaires

- Advertisement -