Laurent Aké Assi, le génie africain de la botanique est mort.

A lire

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des...
AFRONOWhttp://www.afronow.com
afronow.com milite pour l'émergence d'un leadership noir. Toutes les contributions (articles, photos, vidéos, commentaires,suggestions) sont les bienvenues. Notre souhait est de réunir le maximum de personnes autour de notre projet. Vous pouvez nous contacter par mail : redaction(at)afronow.com




La communauté scientifique ivoirienne vient de perdre un savant émérite. Cet homme fut l’un des plus grands savants botanistes que l’Afrique noire ait connu. Il s’agit de Laurent Aké Assi qu’on a surnommé « le génie de la forêt ».
Il a rendu l’âme à l’âge de 83 ans après avoir contribué pendant plus de quatre décennies à la botanique en Côte d’Ivoire dont il reste à ce soir le plus illustre adepte.
L’homme a un parcourt atypique. Il a quitté la Cote d’Ivoire au début des années 60, avec comme niveau scolaire, le CE1 et est revenu dans son pays avec une thèse de doctorat. Il n’a pas suivi de cycle secondaire ou universitaire et est devenu docteur d’université en France en 1961. A ce jour, il reste le seul autodidacte ivoirien qui a réussi une telle prouesse.
Recruté par l’université d’Abidjan, il devient professeur de Botanique à l’Ecole de Forestière du Banco (Abidjan) pendant 20 ans. Devenu professeur titulaire de botanique à l’Université d’Abidjan-Cocody (aujourd’hui Université Felix Houphouet Boigny), il crée le jardin botanique de l’université dans lequel il fait pousser toutes les espèces végétales du pays.
Cet éminent chercheur a à son actif, 134 publications dont 77 en tant qu’auteur et 57 en tant que coauteur. Il connaissait le nom de toutes les espèces végétales de son pays par cœur.
La célébrité de cet homme ne se limite pas aux frontières de la Cote d’Ivoire. Il a même été élevé au grade de Docteur Honoris Causa de l’Université de Tuscia à Viterbo en Italie en 1990.
C’est ce grand homme de science que l’Afrique vient de perdre en en ce début d’année 2014. Espérons que d’autres jeunes chercheurs africains puissent assurer sa relève.

- Advertisement -
- Advertisement -

Articles récents

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s Coffee Creations. Le natif de...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des États-Unis afin de déterminer les...

Etats Unis: Mellody Hobson promue co-CEO de Ariel Investments et devient l’actionnaire majoritaire de la firme

Après avoir démontré un sens aigu des affaires et un leadership remarquable chez Ariel Investments L.L.C, depuis près de 30 ans, Mellody Hobson est...

Ronke Bamisedun, CEO and fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency (Nigéria)

A seulement 31 ans, Ronke Bamisedun est la PDG et fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency, une firme de relations publiques basée à Lagos et...
- Advertisement -

Articles similaires

- Advertisement -