Les ivoiriennes Murielle Ahouré et Ta Lou dominent les championnats du Monde d’athlétisme sur 60 mètres!

A lire

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des...
AFRONOWhttp://www.afronow.com
afronow.com milite pour l'émergence d'un leadership noir. Toutes les contributions (articles, photos, vidéos, commentaires,suggestions) sont les bienvenues. Notre souhait est de réunir le maximum de personnes autour de notre projet. Vous pouvez nous contacter par mail : redaction(at)afronow.com




BIRMINGHAM, Angleterre (AfroNow) – Murielle Ahoure a réalisé l’une des plus grandes courses de l’histoire sur 60 mètres lors d’une soirée mémorable pour la Côte d’Ivoire durant la finale des championnats du monde d’athlétisme en salle  le Vendredi  2, Février à Birmingham. Elle a devancé sa compatriote Marie-Josee Ta Lou qui termine deuxième.

 

Ahoure, déjà une pionnière de l’athlétisme ivoirien, âgée, de 30 ans, a réalisé un départ éblouissant avant de s’éloigner du peloton pour s’imposer en 6,97 secondes, le sixième meilleur temps de l’histoire et le meilleur temps depuis huit ans. Ta Lou, 29 ans, a remporté la deuxième place avec un temps de 7,05 secondes, tout comme le Suisse Mujinga Kambundji, qui a finalement perdu la médaille d’argent aux millièmes de seconde. « C’est incroyable. La Côte d’Ivoire est au sommet, nous sommes très heureuses « , a déclaré Ahouré, qui avait précédemment remporté quatre médailles dans les compétitions mondiales sans pour autant atteindre la première place, mais qui pourrait désormais célébrer la toute première médaille d’or africaine.

 

« Nous cherchons une troisième fille et ensuite nous pouvons prendre le podium entier. »

 

Avec ces deux médailles, la Côte d’Ivoire confirme sa place de leader dans le sprint africain.

Certains spécialistes prédisent même que la Côte d’Ivoire est la nouvelle Jamaïque de l’Afrique.

- Advertisement -
- Advertisement -

Articles récents

Samia Nkrumah, fille de Kwame Nkrumah et première femme à diriger un parti politique au Ghana

Samia Yaba Christina Nkrumah (née le 23 juin 1960)  est une politicienne ghanéenne et présidente du Parti populaire de...

Rencontrez l’entrepreneur de 9 ans qui a ouvert un café pour les personnes handicapées

À tout juste 9 ans, Camden Myers n'est pas seulement un entrepreneur, il est également le fondateur de Cam’s Coffee Creations. Le natif de...

Les 10 plus riches afro-américains au Congrès des Etats Unis

Chaque année depuis 1990, Roll Call a examiné les déclarations financières de tous les sénateurs, représentants et délégués des États-Unis afin de déterminer les...

Etats Unis: Mellody Hobson promue co-CEO de Ariel Investments et devient l’actionnaire majoritaire de la firme

Après avoir démontré un sens aigu des affaires et un leadership remarquable chez Ariel Investments L.L.C, depuis près de 30 ans, Mellody Hobson est...

Ronke Bamisedun, CEO and fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency (Nigéria)

A seulement 31 ans, Ronke Bamisedun est la PDG et fondatrice de Brand We Love (BWL) Agency, une firme de relations publiques basée à Lagos et...
- Advertisement -

Articles similaires

- Advertisement -